5 astuces pour un bon investissement locatif

De plus en plus de particuliers et de professionnels se tournent vers l’investissement immobilier afin d’accroitre leurs revenus. Mais, pour réussir dans cet exercice, vous devez adopter la bonne attitude et prendre les bonnes décisions au moment crucial. Pour vous aider, retrouvez ici cinq astuces pour réussir votre aventure dans le locatif.

Savoir acquérir le bien

Avant de vous engager dans l’investissement locatif, vous devez définir le bien à louer. Si vous ne possédez pas un bien immobilier en propre, vous devez alors en acheter un, pour le placer ensuite sur le marché locatif. À cet effet, contactez un vendeur qui souhaite vendre son bien et obtenez-le à un prix raisonnable. Il est primordial de savoir bien acheter. Ainsi, vous serez bénéficiaire dès l’achat et vous pourrez en tirer un profit plus important lors d’une revente future. Par contre, si vous payez votre bien immobilier trop cher, vous aurez du mal à fixer un prix de location intéressant, ce qui peut vous amener à rencontrer des problèmes pour trouver un locataire. De plus, vous risquer d’avoir des difficultés lors de la revente de votre bien immobilier. Consultez donc le marché et acquérez le bien au meilleur prix.

Opter pour un emplacement technique

Pour attirer plus de locataires, votre bien immobilier doit se situer dans une zone qui rassemble assez de monde. Un centre-ville se révèle donc comme le lieu idéal. Vous pouvez alors vous procurer l’appartement qui reste à proximité des régions d’affluences comme :

  • Des établissements scolaires et universitaires ;
  • Des sites de loisir et des espaces verts ;
  • Des infrastructures de qualité ;
  • Des centres commerciaux ou des marchés ;
  • Des hôpitaux, etc.     

Choisir la cible idéale pour sa location

Ce facteur revêt un aspect capital dans le sens où il vous permettra à la fois de choisir le type de bien immobilier à acheter et de déterminer son emplacement. Ainsi, après l’analyse du marché, vérifiez les secteurs d’où viennent le plus de demandes de location. Par exemple, vous pouvez remarquer une grande affluence des étudiants en quête de studios. Ils constituent donc une cible idéale. Si vous le désirez, vous pouvez décider aussi de louer votre bien à des fonctionnaires, ce qui vous évitera de rencontrer des difficultés lors du recouvrement des frais de loyer. Une fois vos potentiels clients définis, optez pour l’immeuble qui convient à savoir :

  • Des studios ou des F2 pour les jeunes couples ;
  • Des chambres espacées pour des familles ;
  • Des maisons de pleins pieds pour des personnes âgées.
  • Etc.

Définir le budget nécessaire

La réussite de votre investissement dépend en grande partie de votre pouvoir financier. Commencez donc par estimer vos capacités de financement. Considérez la valeur du bien immobilier à acheter, les frais de notaire, le coût des travaux éventuels, les frais d’agence immobilière, etc. Ensuite, opérez des calculs pour déterminer le montant nécessaire à son acquisition. Si vous semblez loin du compte, vous pouvez toujours solliciter un prêt auprès d’une banque ou d’un organisme financier.

Anticiper la défiscalisation avant la rentabilité

Pour bénéficier plus rapidement de votre investissement, vous pouvez profiter des avantages fiscaux offerts en investissant avec l’un des nombreux dispositifs de défiscalisation immobilière existant. Ils vous permettront de réduire vos impôts et ainsi d’améliorer la rentabilité de votre investissement. En général, une rentabilité de location s’estime à 3 ou 4 % et augmente sur le long terme. Ainsi, en éliminant les diverses taxes, vous pourrez profiter tranquillement de vos revenus plus tard. Pour réduire son impôt sur le revenu, consultez ce lien.

Au cours de la vie de votre investissement locatif, vous pourrez rencontrer des difficultés. Cependant, en suivant ces différents conseils, vous limiterez les risques inhérents à tout investissement immobilier.

Partager surShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter